La musique est le langue des émotions
. Emmanuel Kant

miércoles, 20 de noviembre de 2013

L´homme à la cravate à pois


François Gilbert Léolp Silly plus connu avec le surnom de Gilbert Bécaud est l´un des interprètes de plus internationalement connu de la chanson française. Né en 1927 à toulon et décédé à Paris en 2001. Il a été chanteur, compositeur, pianiste et acteur.
Ses débuts dans le monde dela chanson sont comme compositeur d´artistes de la taille et renommé de : Piaf, Marie Bizet, Yves Montand , Dalida, Jane Morgan et Jean Sablon.

Pendant les années 60, en pleine apogée Yéyé, Bécaud commence à se faire connaître avec un énorme succès auprès de jeune. C´est l´époque où il enchaîne les succès tels que: Natalie, Dimanche à Orly, L´Orange, L´important c´est la rose, Et maintenant. Ses chansons seront interprété par d´autres artistes comme Eddy Mitchell, Sacha Distel, Dalida, Richard Anthony.

Les interprètes américains versionnent ses chansons à l´anglais comme Et maintenant qui est traduite What now my love ou Plein Soleil Sun and Sea...
En 1962, il composera L´Opéra d´Aran.
En 1970, il est très présent sur scène et à la télévison. Durant cette période on peut citer deux succès: Un peu d´amour et d´amitié et l´Indifférence.
Durant cette période, il fera la connaissance de Neil Diamond avec lequel il compose September Morn (1978).

Dans les années 80, la chanson Désirée (1982), lui offre à nouveau une grande popularité. En 1988, il révolutionnera le monde du spectacle, lorsqu´il proposera deux recitals différents à l´Olympia: Bleu et Rouge.
Dans les années 90 seront les années plus obscur artitiquement et personnellement parler. Un album 1993 Une vie comme un roman, qui est autobiographique. Mais lors d´une caméra caché où il gifle  à un humoriste fait que son image soit asombrie d´avantage. Le titre Faut faire avec parle de sa maladie qui l´emportera en 2001. Lors de ses obsèques lorsque le corbillard passera devant l´Olympia dans sa façade une affiche en lettres feu dit "Salut Gilbert Bécaud".


No hay comentarios:

Publicar un comentario